Blog

Visite du DOJO ZEN JOSEN 18 rue Galpin THIOU à TOURS

L'association Je Suis France a eu le privilège, aujourd'hui (20/05/2017) de visiter le Dojo ZEN JOSEN, l'organisation est faite par l'association COEXISTER de TOURS et le moine Jean Marc "Genzo" Delom.

Nous avons pu découvrir, d'abord cette association "multiconvictionnelle",comme nous l'apprend, la pétillante Éléonore, la secrétaire générale de l'association COEXISTER,  ils ont entre 15 et 35 ans, sont athées, agnostiques, bouddhistes, musulmans, juifs, catholiques, protestants, en résumé, ils sont de toutes les couleurs, croyances et non croyance.

Avec Maxime, membre également du bureau et initiateur de cette action, ils ont eu l'amabilité de nous accueillir dans le temple.

Maxime et Éléonore sont dans le dialogue interreligieux et organisent des visites de lieux de cultes, des débats, des conférences et expositions, comme Yanis, un autre actif de COEXISTER à Tours, ils font de la collecte de vêtements, de jouets et divers actions pour les sans-abris.

La solidarité et servir la société en promouvant le vivre ensemble,  voilà  ce que Coexister fait dans notre ville de Tours.

 

 

Lire la suite

Le dalaï-lama sur la laïcité

… Je dis d’ailleurs toujours aux gens qu’au lieu de considérer qu’il n’y a qu’une seule vérité et une seule religion, il faudrait accepter qu’il existe plusieurs vérités et de nombreuses religions (silence)… En même temps, je ne veux pas que les gens se convertissent d’une religion à une autre : je suis bouddhiste et pour moi le dharma (chemin spirituel) du Bouddha reste une vérité éternelle et universelle ; vous êtes chrétien et vous devez le rester. Cela pourrait sembler une contradiction, mais les deux vérités se complètent.

Source interview le monde des religions du 24/10/2014

Le Rabbin Alain Goldman sur la laïcité

Les Juifs français adhèrent alors pleinement à l’injonction du Talmud : « La loi du royaume est ma loi » (en hébreu, Dina de malkhouta dina). Selon la formule du grand rabbin Zadok Kahn, qui déclarait, lors de l’adoption de la loi de 1905, « Nous faisons bon ménage avec l’État », le judaïsme français ne peut que se louer de plus d’un siècle de coopération avec l’État, ainsi que le souligne le grand rabbin Alain Goldmann.

La laïcité n'est pas l'ennemi des religions

Des personnes se revendiquant de l'athéisme pratiquent un prosélytisme d'accablement des croyances.

 

Qu'on soit bien d'accord, la laïcité protège les religions comme la non croyance,  ce n'est pas un ennemi des religions,  hors des prosélytes extrémistes "laicards" font le jeu malsain des obscurantistes se revendiquant de croyance à des fins purement politiques.

L'équipe de l'Association Je Suis France 

Lire la suite

Affaire de l'église ste Rita

C'est une association catholique qui a décidé la démolition de l'église ste Rita pour en faire des logements,  des élus républicains et fn sont en train de faire des raccourcis et instrumentaliser l'assassinat terroriste du père Hamel (paix à son âme), c'est honteux et indigne d'employer de telles méthodes à des fins électoralistes !!!!!

 

 

Il a bon dos "dieu" on lui fait tout dire et tout faire, pour des obscures projets dont seuls ses instrumentalisateurs en connaissent les sombres désirs.

Les édifices de cultes ont leur place dans notre société Républicaine et laïque, sinon on serait chez les soviétiques,  on a besoin de mettre à l'abri les gens, de les nourrir, de leur donner du travail,   j'ai une sale impression qu'on essaie de nous faire une guerre de religion (politique)  irraisonnée et irraisonnable en France, au lieu de s'attaquer aux terrorismes, au chômage, à la crise économique etc....

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

François NORELLE 

Secrétaire général de l'Association Je Suis France 

Lire la suite

Polémique Burkini et Épicerie halal

Un article de presse nationale sur le Burkini en piscine privé,  un article de presse nationale sur une épicerie de quartier  ne vendant pas de porc, ni d'alcool. 
Je ne sais pas si ça en vaut vraiment la peine de faire le pointage de ces 2 cas de communautarisme sur les millions de français qui vivent en symbiose notre République Française. 
Cependant comme beaucoup focalisent sur l'insignifiant, plutôt que d'aller voir le plus choquant en regardant notre tiers-France, je me permets de mettre mon grain de sel :
- Le premier cas participe au sexisme phallocrate qui pousse à croire qu'un homme n'est pas capable d'aller à la piscine sans être en rut comme un animal, par expérience même en tenue de camouflage si un homme ne sait pas se tenir,  il ne saurait pas se tenir.

- Le deuxième cas de quoi je me mêle ? Ce magasin répond à l'offre qu'on lui demande, un quartier où on parque sans mixité, crée cet agacement qui devient un symbole de 40 ans d'échec de politique de la ville et migratoire, on a enfermé de façon ethnico-religieux les gens entre eux et après on se plaint qu'un magasin alimentaire en faillite soit repris  dans un quartier où la consommation est musulmane,  s'il vend de l'alcool et du porc,  ça irait dans les pertes en comptabilité ! En plus s'il y en avait,  une bonne majorité achèterait leur alcool sous le manteau, ce serait plus tricard qu'une barrette de shit,  pour le porc je vous raconterai pas, ça en devient risible

Pendant 20 ans,  je n'ai pas eu de halal à proximité,  maintenant qu'il existe,  je n'ai pas changé mon mode de fonctionnement pour autant,  je rappelle que des bons monsieurs non musulmans,  ne se sont pas gênés d'insulter de nombreuses femmes de "pute" pour leur tenue, à la piscine on se fait harceler par toutes les couleurs masculines que l'on croise,  enfin mesdames c'est à nous femmes de dénoncer ces comportements plutôt que d'adopter bêtement des tenues de camouflage qui nous condamnent.
Eduquons nos fils avec notre temps,  ne reproduisons pas les erreurs éducatives de nos parents. 
Arrêtez de nous parquer entre colorés si vous ne voulez pas voir cette sale sensation d'un communautarisme excluant. 
Arrêtez de voir des atteintes à la laïcité à tout bout de champs, sans aller à la source du problème plutôt que sur les conséquences.

Yamina MAHBOUBI 
Présidente de l'Association Je Suis France 

Bienvenue sur le site de l'association Je Suis France

L'association Je Suis France se dote d'un nouveau site internet, ce site vous permettra de suivre l'association Je Suis France et de rester en contact avec nous. Il permettra également aux adhérents et à toutes personnes ayant besoin de nous, d'être informé des prochains événements, actions, assemblées générales et de toute l'actualité  de l'association.

Ce site est actuellement en construction, mais nous travaillons activement pour que Notre Association se dote d'un site web complet et utile Fb img 1463865486488 !

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site Internet !

Messe fraternelle de la basilique St Martin TOURS

Nous avons eu l'honneur d'accepter l'invitation de Marie-Laure MORBIEU, la représentante catholique de l'interreligieux:  à la messe de 11 h dimanche 31 juillet 2016 de la basilique St Martin de Tours 7 rue Baleschoux 37000 TOURS. 

La messe catholique sera destinée à tous  dans la Fraternité de toutes les croyances.

 

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

Rachel AIM 

Vice-présidente de l'Association Je Suis France 

François NORELLE 

Le secrétaire général de l'Association Je Suis France 

Stop au business de la lutte contre la radicalisation

Nous nous devons d'alerter d'un danger issu d'une des plus grosses arnaques intellectuelles de l'année 2016.

 

En effet l'association Je Suis France avait pris ses distances envers la Brigade des Mères et leur Présidente Nadia Remadna,  suite à plusieurs incohérences,  témoignages et preuves que nous conservons méticuleusement pour la justice.

 

Nous souhaitions garder une discrétion pour ne pas nuire aux énergies positives qui oeuvrent pour la fraternité républicaine. 

Mais aujourd'hui nous ne pouvons pas taire une calomnie dangereuse répétée et publique :

 

Non les enfants de 10 ans radicalisés n'existent pas !!!

Cette personne qui parle au nom des "parents concernés" sans être elle-même une mère qui a connu ce phénomène, elle monopolise leur parole, elle se revendique spécialiste de la radicalisation cite à plusieurs reprises que les enfants dès 10 ans sont radicalisés,  pas radicalisants, ni radicalisables mais radicalisés,  je considère ces propos scandaleux,  les mineurs ne sont pas foutus,  ils sont sauvables,  le terme radicalisé les condamne, alors que justement  la prévention est vitale, et la déradicalisation est un non sens simplement parce qu'il s'agit d'un acte volontaire et surtout une remise en question du radicalisé lui-même (ou elle-même).

 

Rappelons que l'islam n'est pas l'islamisme que beaucoup se jouent de ce novlangue pour se sentir libre d'exprimer leur haine.

Voici les 5 différences fondamentales entre un islamiste et un musulman 

 

http://assojesuisfrance.e-monsite.com/blog/5-differences-entre-islam-et-islamisme.html

 

Enfin les plus grands responsables restent encore que les médias comme nos élus n'oeuvrent pas à l'entente entre français dans toutes leurs couleurs et leurs croyances, simplement en exploitant nos peurs, en ne posant pas de vrais questions,  et surtout ne l'oublions pas personne ne se parle !

Yamina MAHBOUBI 

Présidente De l'Association Je Suis France 

Lire la suite

Les troupes coloniales de 1914-1918

Spa 54 k 2963 1024x668

Troupe coloniale d'indochine 

General joffre decorating soldiers of the french moroccan division

Général Joffre saluant les tirailleurs africains 

Lire la suite

Proclamation de L'ISLAM DE FRANCE, par DALI BOUBAKEUR, recteur de la Mosquée de Paris

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, signe une lettre qui précise les conditions d'exercice de l'islam en France. Un document historique.

PROCLAMATION DE L'ISLAM EN FRANCE

Préambule :

La Grande Mosquée de Paris, institution créée par une loi d'État, est consciente de ses responsabilités au sein de la communauté musulmane française, en termes de réflexion, d'interprétation et d'éclairement religieux. Elle sait qu'il est de son devoir d'accompagner les Français de confession musulmane sur leur chemin spirituel.

Elle est soucieuse de la montée en puissance, au sein de la société française et parmi tout un pan de ses élites politiques, médiatiques et intellectuelles, d'une extrême diabolisation de la minorité musulmane : l'islamophobie. Cette dernière est la conséquence de l'islamopsychose, qui est une représentation délirante, c'est-à-dire déconnectée de la réalité, de ce que sont réellement l'islam et les Français de confession musulmane.

Elle s'alarme du fait que l'islamophobie et l'islamopsychose françaises soient de nos jours assurément comparables en gravité à l'antisémitisme français de la fin du XIXe siècle.

Elle condamne la tendance actuelle à vouloir désigner des autorités de tutelle, n'étant pas de confession musulmane, aux fins d'encadrer avec paternalisme l'expression du fait religieux musulman dans la société française : ceci, au mépris de la liberté religieuse et de la séparation des églises et de l'État.

Elle s'inquiète de la montée en puissance, au sein de la communauté musulmane française, d'une interprétation erronée de l'islam, reposant sur une lecture du texte sélective, partiale, et au premier degré, qui conduit à l'obscurantisme, à la pédanterie ignorante, à la misogynie, au sectarisme, et au refus des valeurs républicaines. Elle constate toutefois que les prêcheurs de cette lecture égarée de l'islam sont marginaux en France, et que les croyants qui y adhèrent sont minoritaires.

Elle constate que selon les enquêtes sociologiques disponibles les plus récentes, approximativement les trois quarts des Français de confession musulmane vivent déjà dans un islam paisible, tolérant, bienveillant, républicain et laïc.

Elle constate que cette immense majorité des Français de confession musulmane est demandeuse d'un texte de clarification de leurs droits et devoirs dans leur foi.

Ouverte au dialogue spirituel que ce texte ne manquera pas de susciter, la Grande Mosquée de Paris exprime donc par la présente, à l'attention de la communauté musulmane française mais aussi de tous les hommes et femmes de bonne volonté en France et dans le monde, la présente Proclamation.

 

 

Lire la suite

L'hypocrisie du boycott de NIKE pour un "voile" et non envers son esclavagisme moderne

Chère Lydie Guirouis,

Votre polémique du #boycottNike pour un voile,  me saoule sérieusement.
La flagrante hypocrisie de votre "boycott" me saute aux yeux :

Les gosses asservis, les travailleurs surexploités sans protection sociale, n'etaient pas des raisons suffisantes ???

Êtes vous sérieuse, lorsque que vous osez nommer le voile comme un objet d'asservissement au même titre que l'énumération que je vous présente :

- La durée du travail quotidien est intenable (12 h/jour, jusqu’à 7 jours/semaine ; soit un total de plus de 80h/semaine).
- Les salaires sont dérisoires (un enfant fabricant des ballons est payé 0,15 Euros par ballon)

 

Photo d'un enfant pakistanais fabriquant un ballon ⚽ NIKE, ça c'est de l'asservissement,  pourtant pas d'appel au boycott

Img 1489619721491

- En Indonésie, des ouvriers ne touchaient seulement qu’un maximum de 40$ par mois pour réaliser 350 paires de chaussures de la marque chacun à un rythme de 60 heures par semaine avec des pointes pouvant atteindre les 97 heures.
- Les ouvriers sont souvent maltraités (punitions excessives, harcèlement verbal, heures supplémentaires non payées, salles de travail insalubres (usines non-aérées, machines dangereuses, pas accès à l’eau potable…)
- Au Salvador(Amérique du Sud) les salariés sont menacés de licenciement s’ils s’octroient ne serait-ce que quelques jours de congé ou encore s’ils offrent leur témoignage aux journalistes
- Dans ces pays du « Sud », tels que l’Indonésie ou encore le Cambodge, le travail infantile est une réalité.

(source Michael Moore,  le film The Big One, en 1999, et  la journaliste Naomi Klein qui a publié le livre No-Logo, en décembre 1999.)

Voir lien ci-dessous, extrait sur nike du film documentaire the Big One de Michael Moore 

http://www.dailymotion.com/video/x360ob_michael-moore-the-big-one-5-sur-5_news

Lire la suite

Décision du 14/03/2017 de la Cour de Justice de l'Union Européenne

La Cour de justice de l'Union européenne a rendu son verdict : une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité, sous certaines conditions, estime la CJUE dans une décision rendue ce mardi 14 mars, ce qui veut dire qu'une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité.

 

La Cour de justice, basée à Luxembourg, a rendu son avis dans deux cas, en Belgique et en France, de femmes musulmanes estimant avoir été discriminées au travail en raison de leur port du foulard islamique. 

 

- 1er cas :

 

Dans ce dossier, l'employée, Samira Achbita, ne portait pas le foulard au moment de son embauche en Belgique comme réceptionniste en 2003 par le groupe G4S, qui fournit des services de surveillance et de sécurité. Mais trois ans plus tard, elle faisait part à son employeur de sa décision de porter le foulard, malgré la politique de neutralité affichée d'abord oralement, puis par écrit, par l'entreprise qui interdit le port de signes politiques, philosophiques ou religieux. Samira Achbita avait été renvoyée en 2006.

 

- 2ème cas :

 

Il s'agit du cas d'une ingénieure d'étude employée par la société française Micropole, qui portait le foulard au moment de son embauche en 2008.
Mais lors d'un rendez-vous avec un client, ce dernier s'était plaint et avait exigé qu'il n'y ait "pas de voile la prochaine fois". Micropole avait transmis cette requête à son employée qui avait refusé. Elle avait été licenciée en juin 2009. 

 

 

 

Lire la suite

Avis sur le Rapport TERRA NOVA

Terra Nova est une association française qui se définit comme laboratoire d'idées, proche de la gauche, fondé en février 2008. Il se veut progressiste et indépendant, mais est toutefois considéré comme proche du Parti socialiste[1]. Il entend produire des réflexions et diffuser des propositions politiques en France et en Europe. (source Wikipedia) 

Voici son dernier rapport l'émancipation de l'islam de France (voir le lien ci-dessous) 

 

http://tnova.fr/etudes/l-emancipation-de-l-islam-de-france

Notons que ni les musulmans, ni les juifs n'ont demandé de jour férié et surtout on s'enfout, on en a juste marre de l'instrumentalisation de l'islam et des amalgames avec l'islamisme 
Sinon ils ont raison sur 2 choses:
- la loi 1905 se suffit à elle-même, qu'elle est adaptée à l'islam comme n'importe quelle autre religion, on va enfin pouvoir "laisser tranquille"  les musulmans.
 - la tentative de centralisation du culte musulman a échoué depuis trente ans.

Yamina MAHBOUBI

Présidente de l'Association Je Suis France 

 

Que penser sur le port du voile ?

Que penser du voile ?

J'avoue l'émission politique avec Valls sur France 2 d'hier, m'a bien tapée sur les nerfs, on nous a encore mis en avant le cliché  #abracadavoile qui nous rappelle par sa tenue "la fille à la perle de Vermeer" ,  je crisais devant le poste envers cette dernière qui n'a pas une seule fois parler de ce qui préoccupe n'importe quel citoyen français :
- 6 574 100 de chômeurs 
- 3,8 millions d’individus mal-logés et 12,1 millions de personnes “fragilisées” pour un total (sans double compte) de 14,5 millions de personnes touchées par le mal-logement et 112 000 SDF, dont 31 000 enfants.
- 122 000 élèves sortent du système scolaire sans diplôme 
- 12 millions de personnes atteintes d'handicap est toujours pas de plan d'accessibilité 
- plus de 292 000 enfants en situation d'handicap dont plus de 6000 enfants subissent l'exil forcé vers la Belgique par manque de structure en France
- l'insécurité: 568.000 ménages victimes de cambriolages en 2014, En 2014, 178.000 personnes âgées de 14 ans et plus ont subit des vols avec violence, Plus d’1 million de femmes victimes de violences physiques ou sexuelles, sans compter ceux et celles qui ne portent pas plainte, le sentiment d'insécurité depuis les attentats.


Avant de me parler du port du voile, le problème est l'aveuglement général sur la place de la femme en France. Ne pas aborder le manque de volonté à lutter contre le sexisme général,  en sachant que 3/10 hommes jusqu'à 6/10 hommes sont capables de violer, que 27 % des européens considèrent qu'il y a une légitimité au viol. Entre les belles leçons de droit  et la realité, il y a une forme d'imposture. En connaissant les inégalités  salariales entre les hommes et les femmes pour un même poste, en ne reconnaissant pas le statut du parent au foyer, en ne créant pas le nombre nécessaire en garde d'enfant, et quand ça arrive de trouver une place,  c'est le salaire de madame qui y passe, si elle est mère célibataire, elle devient la proie du surendettement. Ne pas savoir d'où l'on part, sans un état des lieux objectifs de la situation de la condition des femmes ne permettra pas de savoir vers quoi tendre et comment. Dès que nous aurons une égalité respectable entre les hommes et les femmes en France alors je pourrais écouter avec intérêt quand on parlera du voile.

 

 

 

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France

Plus de 12 millions de Français sont en situation d'handicap

À celui qui veut remettre en cause la loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité, voici les chiffres en captures ci-dessus.

Fb img 1479991327389

 

 

et pour rappel plus de 20 000 enfants atteints d'handicap sont sans école, et plus de 1/10 sdf est atteint d'handicap en France,  les personnes en situation d'handicap représentent plus de 12 millions sur 65 millions de Français.

 

 

 

Fb img 1479991336885

Fb img 1479991332407

 

Personne n'est à l'abri d'un accident de la vie,  de la maladie,  ni de se retrouver en situation d'handicap,  voilà l'importance de ne pas remettre en la loi d'accessibilité du 11 février 2005

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

Polémique sur la Campagne de prévention du VIH

Si on voulait réellement lutter intelligemment contre les maladies sexuellement transmissibles,  les préservatifs ne seraient pas au prix exorbitant où ils sont, ceux à 20 cts on ne les trouve pas, d'ailleurs ça devrait être gratuit !!!
Je dis ça au cas où,  il fut un temps, les actions de  préventions se faisaient à la tv, à la radio,  dans les discothèques avec distribution de "capotes gratuites",  dans les collèges  et lycées expliquants que le fait d'aller au toilette ou de tenir la main n'était pas contagieux etc.... 
Quand aux hypocrites qui ont la révolte à échelle variable,  pourquoi ça ne vous dérange pas les affiches de jeunes femmes (voir mineures) hypersexualisées, objets, soumises, etc... La dysmorphophobie,  l'anorexie,  la boulimie etc... Ne vous disent rien ????

L'Association Je Suis France souhaite la Gratuité des Préservatifs 

Yamina MAHBOUBI 
Présidente de l'Association Je Suis France 

Lire la suite

Les femmes en 1914-1918

Durant la Première Guerre mondiale, les femmes ne se sont pas contentées d’être des mères et des épouses affectueuses et soucieuses de renforcer le moral de leur mari ou de leur(s) fils au front.

 

 

1721 4 5 2 350 250

 

Outre les infirmières qui s’engagent par milliers au front ou à l’arrière, se crée un vaste réseau féminin de soutien des poilus. La marraine entretient une correspondance avec le « filleul », qui est en principe choisi avec l’accord de l’officier commandant de l’unité. Elle lui envoie des colis de denrées et, à partir de 1916, peut même le recevoir en permission dans sa famille.

 

 

 

Lire la suite

Averroes père de la laïcité

Ibn Rochd ou Averroès tel qu’il est connu en Europe, a vécu entre l’Espagne et le Maroc. Surnommé "Le Commentateur" par ses pairs, c’est son analyse des œuvres d’Aristote qui le rendra célèbre en Occident. C’est aussi le "père de la laïcité" car il tentera de séparer raison et foi. Cela lui causa bien des ennuis tant de la part des chrétiens que des musulmans: on le traita d’hérétique et ses livres furent brûlés.

 

 

 

 

 

 

×