Blog

Fraternité à la basilique St Martin TOURS du 31/07/2016

L'équipe de l'Association Je Suis France par sa fraternité républicaine a assisté à la messe de ce dimanche en cohésion avec la fraternité Catholique,  cette dernière l'a exprimé aux musulmans présents,  ainsi qu'à toutes les croyances.

Notre présence en tant que laïc,  Républicain, dans nos différentes croyances est l'expression que nos valeurs communes républicaines (on se répète)  ne sont pas l'ennemi des religions et les religions n'en sont pas les ennemis.

 

L'équipe association Je Suis France 

20160731 234339

Lire la suite

La République par la fraternité au Sanitas

Merci, merci,  merci, au Sanitas vous donnez la force d'y croire.
Chez Drice la boucherie du Sanitas,  Aziz le bazar de St Paul, Anissa voyage, la boulangerie de St Paul, la pizzeria rue Jules guesdes etc... L'église de St Paul, la communauté israélite les habitants du quartier du Sanitas petits et grands, connectés ou pas, femmes en premières, dans toutes les couleurs soutiennent notre démarche commune de manifester fraternellement,  non pas en tant que religieux, ni politique mais en tant qu'enfant de la République Française avec FRATERNITÉ

 

 

Lire la suite

Messe fraternelle de la basilique St Martin TOURS

Nous avons eu l'honneur d'accepter l'invitation de Marie-Laure MORBIEU, la représentante catholique de l'interreligieux:  à la messe de 11 h dimanche 31 juillet 2016 de la basilique St Martin de Tours 7 rue Baleschoux 37000 TOURS. 

La messe catholique sera destinée à tous  dans la Fraternité de toutes les croyances.

 

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

Rachel AIM 

Vice-présidente de l'Association Je Suis France 

François NORELLE 

Le secrétaire général de l'Association Je Suis France 

Décision du 14/03/2017 de la Cour de Justice de l'Union Européenne

La Cour de justice de l'Union européenne a rendu son verdict : une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité, sous certaines conditions, estime la CJUE dans une décision rendue ce mardi 14 mars, ce qui veut dire qu'une entreprise peut interdire dans son règlement intérieur le port visible de signes religieux, politiques et philosophiques afin de conserver sa neutralité.

 

La Cour de justice, basée à Luxembourg, a rendu son avis dans deux cas, en Belgique et en France, de femmes musulmanes estimant avoir été discriminées au travail en raison de leur port du foulard islamique. 

 

- 1er cas :

 

Dans ce dossier, l'employée, Samira Achbita, ne portait pas le foulard au moment de son embauche en Belgique comme réceptionniste en 2003 par le groupe G4S, qui fournit des services de surveillance et de sécurité. Mais trois ans plus tard, elle faisait part à son employeur de sa décision de porter le foulard, malgré la politique de neutralité affichée d'abord oralement, puis par écrit, par l'entreprise qui interdit le port de signes politiques, philosophiques ou religieux. Samira Achbita avait été renvoyée en 2006.

 

- 2ème cas :

 

Il s'agit du cas d'une ingénieure d'étude employée par la société française Micropole, qui portait le foulard au moment de son embauche en 2008.
Mais lors d'un rendez-vous avec un client, ce dernier s'était plaint et avait exigé qu'il n'y ait "pas de voile la prochaine fois". Micropole avait transmis cette requête à son employée qui avait refusé. Elle avait été licenciée en juin 2009. 

 

 

 

Lire la suite

Le Pape Jean-Paul II sur la laïcité

Jean Paul II soulignait : « Le principe de laïcité rappelle la nécessité d’une juste séparation des pouvoirs, qui fait écho à l’invitation du Christ à ses disciples : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » » (Lc 20, 25).

Bien que la laïcité soit une invention récente, on peut dire que la révélation biblique rejoint ce qui est au cœur de la laïcité dans son rapport au monde, aux pouvoirs politique et religieux, à la conscience.

Soutien de la Mosquée Assalam de Joué les Tours

L'association Je Suis France est allée à la rencontre de l'association de la Mosquée Assalam située au 2 rue Paul Sabotier 37300 Joué les Tours. 

Nous avons exposé notre démarche de manifestations de la fraternité républicaine prévu le 31 juillet 2016 à Tours qui débutera à 16 h place de la liberté pour finir à la mairie de Tours.

L'association Assalam nous a garanti la diffusion de notre manifestion, tout en soutenant notre démarche,  beaucoup étant en vacances,  un des représentant essaiera d'être présent malgré d'autre engagement. 

Voici leur message " nous sommes solidaire des victimes des attentats et de leur famille, nous condamnons tout les actes terroristes"

 

En rappelant aux habitants de Joué les Tours qu'on souhaite leurs présences dans toutes ses couleurs et ses croyances.

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

Affaire de l'église ste Rita

C'est une association catholique qui a décidé la démolition de l'église ste Rita pour en faire des logements,  des élus républicains et fn sont en train de faire des raccourcis et instrumentaliser l'assassinat terroriste du père Hamel (paix à son âme), c'est honteux et indigne d'employer de telles méthodes à des fins électoralistes !!!!!

 

 

Il a bon dos "dieu" on lui fait tout dire et tout faire, pour des obscures projets dont seuls ses instrumentalisateurs en connaissent les sombres désirs.

Les édifices de cultes ont leur place dans notre société Républicaine et laïque, sinon on serait chez les soviétiques,  on a besoin de mettre à l'abri les gens, de les nourrir, de leur donner du travail,   j'ai une sale impression qu'on essaie de nous faire une guerre de religion (politique)  irraisonnée et irraisonnable en France, au lieu de s'attaquer aux terrorismes, au chômage, à la crise économique etc....

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

François NORELLE 

Secrétaire général de l'Association Je Suis France 

Lire la suite

Journée des tirailleurs africains 23/08/2016

Aujourd'hui Aujourd'hui nous sommes le 23 août 2016.

C'est la journée du tirailleur africain, combattant de la liberté pour la République Française. 

Cette initiative est né en août 2004, à l'occasion du soixantième anniversaire du débarquement de Provence, la journée du 23 août est déclarée Journée du tirailleur sénégalais par le président du Sénégal Abdoulaye Wade (lui-même fils de tirailleur), qui invite les autres États d’Afrique d’où étaient originaires les tirailleurs et un représentant de l'État français, Pierre-André Wiltzer.

 

L'association Je suis France souhaite rappeler ce qui rassemble fraternellement dans notre République. 

 

Polémique sur la Campagne de prévention du VIH

Si on voulait réellement lutter intelligemment contre les maladies sexuellement transmissibles,  les préservatifs ne seraient pas au prix exorbitant où ils sont, ceux à 20 cts on ne les trouve pas, d'ailleurs ça devrait être gratuit !!!
Je dis ça au cas où,  il fut un temps, les actions de  préventions se faisaient à la tv, à la radio,  dans les discothèques avec distribution de "capotes gratuites",  dans les collèges  et lycées expliquants que le fait d'aller au toilette ou de tenir la main n'était pas contagieux etc.... 
Quand aux hypocrites qui ont la révolte à échelle variable,  pourquoi ça ne vous dérange pas les affiches de jeunes femmes (voir mineures) hypersexualisées, objets, soumises, etc... La dysmorphophobie,  l'anorexie,  la boulimie etc... Ne vous disent rien ????

L'Association Je Suis France souhaite la Gratuité des Préservatifs 

Yamina MAHBOUBI 
Présidente de l'Association Je Suis France 

Lire la suite

Article NR du 29/07/2016

Dès fois certains journalistes écrivent ce qu'ils ont envie dire à travers les gens qu'ils interviewent,  notre marche de la fraternité républicaine est une marche de français dans toutes ses couleurs, ses croyances et non de communauté,  je n'emploie jamais ce mot, j'ai parlé de la société qui nous enferme dans un communautarisme,  et que l'état nous met des barrières en nous communautarisant,  nous avons parlé de toutes les associations d'énergie positive qui travaillent sur terrain, du mélange dans les quartiers,  la colère musulmane qui s'exprime contre le meurtre du père Hamel, des nicois (qu'ils reposent en paix).

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France 

Que penser sur le port du voile ?

Que penser du voile ?

J'avoue l'émission politique avec Valls sur France 2 d'hier, m'a bien tapée sur les nerfs, on nous a encore mis en avant le cliché  #abracadavoile qui nous rappelle par sa tenue "la fille à la perle de Vermeer" ,  je crisais devant le poste envers cette dernière qui n'a pas une seule fois parler de ce qui préoccupe n'importe quel citoyen français :
- 6 574 100 de chômeurs 
- 3,8 millions d’individus mal-logés et 12,1 millions de personnes “fragilisées” pour un total (sans double compte) de 14,5 millions de personnes touchées par le mal-logement et 112 000 SDF, dont 31 000 enfants.
- 122 000 élèves sortent du système scolaire sans diplôme 
- 12 millions de personnes atteintes d'handicap est toujours pas de plan d'accessibilité 
- plus de 292 000 enfants en situation d'handicap dont plus de 6000 enfants subissent l'exil forcé vers la Belgique par manque de structure en France
- l'insécurité: 568.000 ménages victimes de cambriolages en 2014, En 2014, 178.000 personnes âgées de 14 ans et plus ont subit des vols avec violence, Plus d’1 million de femmes victimes de violences physiques ou sexuelles, sans compter ceux et celles qui ne portent pas plainte, le sentiment d'insécurité depuis les attentats.


Avant de me parler du port du voile, le problème est l'aveuglement général sur la place de la femme en France. Ne pas aborder le manque de volonté à lutter contre le sexisme général,  en sachant que 3/10 hommes jusqu'à 6/10 hommes sont capables de violer, que 27 % des européens considèrent qu'il y a une légitimité au viol. Entre les belles leçons de droit  et la realité, il y a une forme d'imposture. En connaissant les inégalités  salariales entre les hommes et les femmes pour un même poste, en ne reconnaissant pas le statut du parent au foyer, en ne créant pas le nombre nécessaire en garde d'enfant, et quand ça arrive de trouver une place,  c'est le salaire de madame qui y passe, si elle est mère célibataire, elle devient la proie du surendettement. Ne pas savoir d'où l'on part, sans un état des lieux objectifs de la situation de la condition des femmes ne permettra pas de savoir vers quoi tendre et comment. Dès que nous aurons une égalité respectable entre les hommes et les femmes en France alors je pourrais écouter avec intérêt quand on parlera du voile.

 

 

 

 

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France

Proclamation de L'ISLAM DE FRANCE, par DALI BOUBAKEUR, recteur de la Mosquée de Paris

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, signe une lettre qui précise les conditions d'exercice de l'islam en France. Un document historique.

PROCLAMATION DE L'ISLAM EN FRANCE

Préambule :

La Grande Mosquée de Paris, institution créée par une loi d'État, est consciente de ses responsabilités au sein de la communauté musulmane française, en termes de réflexion, d'interprétation et d'éclairement religieux. Elle sait qu'il est de son devoir d'accompagner les Français de confession musulmane sur leur chemin spirituel.

Elle est soucieuse de la montée en puissance, au sein de la société française et parmi tout un pan de ses élites politiques, médiatiques et intellectuelles, d'une extrême diabolisation de la minorité musulmane : l'islamophobie. Cette dernière est la conséquence de l'islamopsychose, qui est une représentation délirante, c'est-à-dire déconnectée de la réalité, de ce que sont réellement l'islam et les Français de confession musulmane.

Elle s'alarme du fait que l'islamophobie et l'islamopsychose françaises soient de nos jours assurément comparables en gravité à l'antisémitisme français de la fin du XIXe siècle.

Elle condamne la tendance actuelle à vouloir désigner des autorités de tutelle, n'étant pas de confession musulmane, aux fins d'encadrer avec paternalisme l'expression du fait religieux musulman dans la société française : ceci, au mépris de la liberté religieuse et de la séparation des églises et de l'État.

Elle s'inquiète de la montée en puissance, au sein de la communauté musulmane française, d'une interprétation erronée de l'islam, reposant sur une lecture du texte sélective, partiale, et au premier degré, qui conduit à l'obscurantisme, à la pédanterie ignorante, à la misogynie, au sectarisme, et au refus des valeurs républicaines. Elle constate toutefois que les prêcheurs de cette lecture égarée de l'islam sont marginaux en France, et que les croyants qui y adhèrent sont minoritaires.

Elle constate que selon les enquêtes sociologiques disponibles les plus récentes, approximativement les trois quarts des Français de confession musulmane vivent déjà dans un islam paisible, tolérant, bienveillant, républicain et laïc.

Elle constate que cette immense majorité des Français de confession musulmane est demandeuse d'un texte de clarification de leurs droits et devoirs dans leur foi.

Ouverte au dialogue spirituel que ce texte ne manquera pas de susciter, la Grande Mosquée de Paris exprime donc par la présente, à l'attention de la communauté musulmane française mais aussi de tous les hommes et femmes de bonne volonté en France et dans le monde, la présente Proclamation.

 

 

Lire la suite

×