Créer un site internet

Apartheid envers les femmes, Gynophobie encore en 2016, France 2 en a oublié

Modification de l'article le 13/03/2017 suite à l'article Bondyblog qui rétablit la vérité :

[CONTRE-ENQUÊTE] Le 7 décembre 2016, France 2 diffusait un reportage tendant à montrer qu'un bar PMU de Sevran en Seine-Saint-Denis refuse l'accès aux femmes, déclenchant une polémique nationale et suscitant encore aujourd'hui des commentaires politiques et éditoriaux quasi quotidiens en pleine campagne électorale. 
 
➡ Une fausse affirmation, comme le montrent photos et nombreux témoignages à l'appui, notamment de clientes femmes fidèles du bar PMU en question. 

➡ Par ailleurs, le propriétaire annonce au Bondy Blog porter plainte pour diffamation et provocation à la haine raciale contre France Télévisions

(voir lien ci-dessus) http://www.bondyblog.fr/201703101815/bar-pmu-de-sevran-la-contre-enquete-du-bondy-blog/#.WMLeRiPhAy4

Cet information est reprise dans toute la presse comme  par LCI entre-autres : - 
"Un journaliste en poste à Complément d’enquête, qui avait fait du repérage dans ce bar à l’occasion d’un numéro consacré aux femmes, a confié au journal que "dans ce bar PMU précisément, j’ai bien vu qu’il y avait des femmes et que c’était des clientes fidèles, je leur ai parlé"."

 (voir lien ci-dessus) http://www.lci.fr/societe/video-cafe-interdit-aux-femmes-a-sevran-la-contre-enquete-du-bondy-blog-demonte-le-reportage-de-france-2-2028878.html 

PS: À plusieurs reprises, L'association Je suis France, vous faisez part de certaines défaillances constatées chez la Brigade des Mères et aussi de leur Présidente.

Pour rappel voir les liens ci-dessous :

http://assojesuisfrance.e-monsite.com/blog/stop-au-business-de-la-lutte-de-la-radicalisation.html

http://assojesuisfrance.e-monsite.com/blog/stop-nadia-remadna.html

 

Je souhaite rappeler qu'aucun membre de la gente féminine de notre association n'a eu  à souffrir de rentrer dans un bar de "quartier dit sensible " comme ailleurs, dans toutes nos différences, de plus nous y collons régulièrement nos affiches et discutons un peu partout sans avoir de réaction négative. 

Loin de moi vouloir minimiser le sexisme de certaines banlieues,  mais encore faudrait il avoir l'honnêteté de dénoncer les interdiction d'accès aux femmes dans les clubs et bars des beaux quartiers par exemple dans l'un des salons feutrés du Travellers Club à Paris, la mixité des sexes est interdite, Le Travellers n'est pas le seul club de ce genre à Paris. À l’Automobile Club de France, club de luxe implanté place de la Concorde, les femmes n'ont le droit d'accéder, même confirmation par téléphone pour le très huppé Jockey Club, « QG » des aristos, et  Le Nouveau Cercle, où se retrouvent les passionnés. (voir lien ci-dessous) 

http://madame.lefigaro.fr/societe/quels-sont-ces-clubs-tres-prives-reserves-aux-hommes-170715-97505#


 En me rappelant également de l'affaire de 1999 révélé par les "chiennes de garde" du fameux Fouquet's où 2 femmes seules étaient interdites d'accès. (voir lien ci-dessous) 

 

https://chiennesdegarde.com/Action1999-FouquetsPubliq.html

 


Faut il auprès de France 2 encore argumenter sur les zones de non-droit envers les femmes  pauvres ? Oublierait on les zones de non-droit fortuné envers les femmes ? 
Attention nous ne reprochons pas aux riches d'être riches, comme nous ne reprochons pas aux pauvres d'être pauvres, ce petit article  est simplement pour dénoncer le manque d'esprit républicain à traiter le sujet de "l'apartheid envers les femmes dans les bars", sans avoir traité toutes les composantes sociologiques qui constituent la France.

Yamina MAHBOUBI 

Présidente de l'Association Je Suis France

 
×