Développement personnelle sur le racisme et le concept de "racisme d'état"

Le racisme existe de toute part, il n'est pas majoritaire, pourri l'existence de tout le monde,  aucune couleur de peau n'en est exempté.

Mais le repli communautaire et/ou identitaire, la non-mixité ethnique du camp décolonial n'est pas une solution, il cautionne le racisme et toutes sortes de discrimination (volontairement ou involontairement je n'en sais rien).

La déception des luttes contre les racismes et les discriminations,  je l' ai connue et reconnue dans ma jeunesse, ma courte expérience personnelle chez SOS RACISME 37 m'a écoeurée, les récupérations politiques de l'étendard anti-raciste servant de tremplin marketing aux futures carrières d'élu de quelques uns qui sont devenus les premiers à accuser de "victimisation" les uns pour ne pas les entendre,  et surtout avec cette injonction, distribuer une forme de double peine aux victimes de la haine et du préjugé,  on leur nie ce qu'elles subissent. 

Encore que le déni par le terme de "victimisation", cette inversion accusatoire de l'antiracisme traditionnelle a donné les cartouches aux anti-racistes identitaires, qui deviennent par conséquent eux-mêmes racistes consciemment ou inconsciemment,  ça je ne le sais pas, mais conceptuellement ils le sont, pourquoi ?

Parce que faire croire  au concept "de racisme d'état"  est complètement fallacieux de par les lois qui condamnent les racismes et les discriminations, le racisme n'est pas institutionnel en France, il y a travail à faire pour lutter contre les préjugés de chacun envers chacun, certainement pas de faire croire que le racisme en France est le propre de "l'homme blanc", même si ceux qui m'ont discriminé en majorité était des "blancs", je n'essentialiserai pas un groupe d'individu à sa couleur de peau en l'accusant de racisme, ce serait aussi du racisme.

J'en ai vu de toutes les couleurs qui m'en ont fait voir de toutes les couleurs pour ne pas penser comme selon leur " code de couleur".

Je ne range pas les gens par code couleur de peau, sinon  ce serait du racisme !!!

Je ne rejette pas dans un groupe de réflexion quelqu'un pour sa couleur peau différente de la mienne, sinon ce serait du racisme !!!!

Adopter les mêmes comportements de ceux qu'on dénonce et qu'on réprouve pour les avoir subit, est totalement contre-productif pour améliorer la condition de vie de chacun.

Que la paix soit sur nous tous, dans toutes nos couleurs, croyances et non croyance.

Yamina MAHBOUBI 
Présidente de l'Association Je Suis France 

 

Photo en en-tête de l'article est issue 

 

http://www.liberation.fr/debats/2017/11/24/racisme-d-etat-racise-quels-mots-pour-designer-le-racisme_1612391

×