La décision du Conseil d'état du 26/08/2016

20160826 161547

 

La décision du Conseil d’Etat concernant l’arrêté de Villeneuve-Loubet se veut un arrêt de principe. Il permet d’affirmer que, en cas de recours, les autres arrêtés pourront eux aussi cassés par la plus haute juridiction administrative française.

L’ordonnance du Conseil d’Etat précise également que « l’arrêté litigieux a ainsi porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle. »

Dans cette décision qui fera autorité pour toutes les juridictions administratives de France, le Conseil d’Etat rappelle à tous les maires qui ont invoqué le principe de laïcité qu’ils ne peuvent se fonder sur « d’autres considérations » que l’ordre public, « le bon accès au rivage, la sécurité de la baignade ainsi que l’hygiène et la décence »pour interdire l’accès aux plages. (source le monde du 26/08/2016).

 

L'association Je suis France espère que ces polémiques stériles cesseront. Donnez des perspectives d'avenir par l'emploi serait un bon début.

 

Note: Nous projetons (naïvement en apparence) de faire un imagier, nous en avons assez de voir les confusions faites au nom de la laïcité, on joue à se haïr à cause de mauvaise perception,  de méconnaissance entretenue par des doubles voir triples discours

 

 

20160826 161521

 

 

20160826 161436

 

 

20160826 161414

20160826 161330
20160826 161303